Créer sa muse – Volume 2 : études de cas d’entreprises couronnées de succès

Voila la deuxième traduction d’un article de Tim Ferris, concernant 4 entreprises créées grâce au modèle de la semaine de 4 heures.

3 créateurs nous racontent leurs expérience et nous font partager ce qui a marché pour eux, et les erreurs qu’ils ont commises.

Il s’agit de super produits, rapportant à leur créateurs plusieurs MILLIERS d’euros par mois!

Enjoy ! ^^

Vous pouvez retrouver les autres articles, iciici et ici

 “LapDawg” de Tonny Shin

Décrivez votre muse en 1 à 3 phrases.

Support pour ordinateur portable

 Quel est le site web de votre muse ?

http://lapdawg.com

Combien vous rapporte actuellement votre muse tous les mois (en moyenne) ?

De 7 500 à 20 000 € par mois

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour générer ce revenu, à partir du moment où vous avez eu l’idée ?

6 mois

Comment vous êtes-vous décidé pour cette muse ?

Un jour, je me suis assez méchamment tordu la cheville en jouant au tennis. Le docteur m’a dit de rester au lit et de faire le moins de mouvements possible. Il n’y a pas grand-chose à faire quand on est coincé dans un lit. J’avais besoin de mon ordinateur, mais c’était super inconfortable de l’utiliser! La zone de l’entrecuisse chauffe beaucoup quand il est sur vos cuisses, ce qui n’est pas bon pour les hommes. J’ai essayé de le surélevé sur un oreiller, mais l’ordinateur surchauffait. J’ai aussi eu la peau irrité quand je l’avais sur mon estomac. Il me fallait quelque chose pour tenir mon ordinateur portable qui soit déplaçable, ergonomique, confortable et facile à ajuster dans la position que je souhaitais.

Quelles idées avez-vous eues, avant de les rejeter, et pourquoi ?

Commencer une entreprise de marketing et de consulting sur internet. Il y avait vraiment trop d’inconvénients. Ça s’est avéré : (1) impossible à faire évoluer, vu que j’étais tout seul; (2) chronophage, et pas seulement d’un côté technique/maintenance, mais aussi pour la formation des clients; (3) cher. Il faut trouver des bon concepteurs de site et des programmeurs doués, et leur donner un bon taux horaire; (4) beaucoup de recherche. Il faut toujours se tenir informé des derniers trucs; (5) la disponibilité. Vous devez être présent si vous voulez ramener des nouveaux contrats et satisfaire vos clients, quelle que soit la situation.

Mon objectif le plus important dans l’idée d’avoir ma propre activité tournait autour du ROE, Retour Sur Effort, et pas seulement autour du ROI (Retour Sur Investissement). Le ROE pour du consulting aurait été bien trop faible, alors que celui pour LapDawg est extrêmement élevé.

Quels ont été les moments décisifs, ou les moments où vous vous êtes dit “A-ha!” ? Comment sont-ils arrivés ?

Le “A-ha” le plus important a été quand j’ai réalisé que démarrer avec le bon partenaire était la clé du succès sur le long terme! Par chance, mon travail à l’époque me permettait de contacter des programmeurs et des designers de site talentueux. Leur vendre l’idée, mettre en place les engagements, et ensuite répartir les taches a pris du temps. Mais à la fin, il faut faire confiance aux gens et les laisser faire ce à quoi ils sont le meilleur.

Au final, j’ai diminué de manière considérable les coûts initiaux en collaborant avec un designer de site, et un programmeur/analyste d’activité. De par leurs métier, ils étaient super efficace pour faire les choses de la bonne manière.

Quels ressources ou outils avez-vous trouvés les plus utiles quand vous avez commencé ?

Vu que les partenaires et moi-même vivions loin les uns des autres, il était difficile de se rencontrer régulièrement. Nous avons donc décidé qu’un outil de collaboration en ligne nous aiderait à mieux communiquer et à mieux faire avancer le projet. Nous nous sommes donc inscrits sur Central Desktop. A cette époque, on pouvait travailler sur un projet gratuitement. Si on voulait travailler sur plus de projet, il fallait payer. Nous avons vraiment profité de ce projet gratuit!!

Nous avions des réunions très productives et tout était documenté. Cela a une grande valeur maintenant, car nous pouvons regarder en arrière et voir ce que nous avons fait de bien ou de mal.

Quelles ont été vos plus grosses erreurs, ou plus grosses pertes de temps ou d’argent ?

Trouver le bon prix pour notre produit. Notre prix initial incluait la livraison. Il s’est avéré qu’à cause des variations importantes des coûts d’expédition, nous ne gagnions pas d’argent. Nous en avons même perdu  pendant notre premier mois.

Augmenter le prix, le séparer des coûts d’expédition, et modifier l’offre sur notre site internet a beaucoup aidé.

Quelles ont été les leçons clé apprises, point de vue marketing ou fabrication ?

Très important : pour les fabricants chinois, assurez-vous qu’ils sont les vrais fabricants. Beaucoup d’entreprises vont dire qu’elles réalisent les produits, mais en fait elles sont juste des intermédiaires. Elles vont prendre en compte vos demandes et vos modifications, et faire fabriquer les produits par le sous-traitant le moins cher possible, qui ne fera pas forcément la meilleure qualité. Ils vont aller très loin pour donner des preuves authentiques qu’ils sont les vrais fabricants. Vous n’aurez aucun moyen d’en être sûr à moins que vous alliez visiter les usines en personne.

Engagez un consultant qui va aller visiter les usines pour vous et qui vous fera un rapport.

Si vous avez utilisé un fabricant, comment l’avez-vous trouvé ? Quels sont vos suggestions pour ceux qui n’ont pas encore votre expérience ?

Prévoyez un voyage pour visiter le salon de canton, qui est un des plus gros salons du monde. Ça vous permettra de découvrir quelles entreprises fabriquent vraiment leurs produits. Chaque stand a une plaquette et un catalogue sur ce qu’ils peuvent fabriquer. Vous pourrez les prendre gratuitement en échange de votre carte professionnelle. Alors assurez-vous d’emporter BEAUCOUP de carte de visite.

Des conseils pour les relations publiques ? Médias, utilisateur connus, ou associations entre entreprise, etc ? Comment avez-vous fait ?

Nous avons été mentionnés dans la newsletter de Kevin Kelly (nous l’avons contacté)

Nous avons figuré dans “la boutique” de Rolling Stone Magazine pendant 2 mois (nous avons payé pour y être)

Nous avons aussi figuré dans les critiques de : The Gadgeteer, Virtual Hideout, About.com’s Mobile Office,et Digital Trends (tous contactés par email)

Ou avez-vous enregistré votre nom de domaine (URL) ?

http://moniker.com 

Ou avez-vous décidé d’héberger votre domaine ?

http://softlayer.com

SI vous avez utilisé un webmaster pour faire votre site, comme l’avez-vous trouvé ?

Je me suis associé avec un webmaster

Si vous deviez tout recommencer, que feriez-vous différemment ?

Assurez-vous tout d’abord que vous avez posé les bases de votre activité. Ayez un compte en banque dédié, créez votre société au plus tôt, enregistrez correctement vos dépenses, gardez les factures, et soyez carré dans votre comptabilité. C’est très dur de changer les choses ensuite, donc investissez du temps dès le début et faites le correctement.

Bien que ça paraisse évident dans la pratique, c’est difficile à faire car c’est un travail avec pleins de détails qui requiert de la patience. Cela vous éloignera du “vrai travail” qui doit être réalisé, mais Quand les impôts arriveront, vous ne regretterez vraiment pas de  l’avoir fait dès le début. Ça devient beaucoup plus difficile et il aura beaucoup plus de risque de faire des erreurs si vous faites tout ça à la fin de l’année fiscale.

Quel est la suite pour vous ?

Développer plus de produits, améliorer ceux existants, créer plus de vidéos, essayer d’avoir des affiliés, et essayer de travailler avec les médias sociaux. Il y a tout d’un monde plein de méthodes différentes pour exposer son produit. Vous devez creuser et toute les essayer!

“Anti Papillon” de Timothy Spencer

Décrivez votre muse en 1 à 3 phrases.

Défense naturelle contre l’anxiété sociale et la peur de la scène. Une alternative sans risque aux béta bloquants (dans les cas où ils sont utilisé pour la peur de la scène)

Quel est le site web de votre muse ?

http://butterflyrepellent.com

Combien vous rapporte actuellement votre muse tous les mois (en moyenne) ?

De 750 à 2000 € par mois

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour générer ce revenu, à partir du moment où vous avez eu l’idée ?

1 an (2 mois sur le marché)

Comment vous êtes-vous décidé pour cette muse ?

Après avoir regardé le documentaire “Bigger, Stronger, Faster” j’ai découvert que les acteurs et musicien abusant des bêtas bloquant pour atténuer les effets de la peur de la scène était un problème grandissant. J’ai essayé de savoir s’il y avait une alternative naturelle sur le marché, mais il n’y en avait pas.

Quelles idées avez-vous eues, avant de les rejeter, et pourquoi ?

A l’origine, je travaillais sur une boisson relaxante (pensez anti-Reb Bull). J’avais contacté des fabricants, et j’étais sur le point de commander mes produits quand j’ai pris conscience de ce problème d’utilisation abusive des bêtas bloquant. J’y ai vu une niche et mon activité a alors opérée un virage radical.

Quels ont été les moments décisifs, ou les moments où vous vous êtes dit “A-ha!” ? Comment sont-ils arrivés ?

1. Je fais du volleyball pour mon université et j’ai testé les premiers lots sur mon équipe. Les retours positifs m’ont encouragés à continuer.

2. J’étais super excité quand j’ai enfin fait faire mon logo (externalisé chez eLance). J’ai mis le logo en fond d’écran de mon ordinateur et de mon iPhone, et je l’ai montré à tout le monde. Je ne l’utilise plus maintenant, mais ça a donné vie à mon produit, et ça m’a motivé pour continuer à aller de l’avant.

3. Faire mes premières ventes en ligne a été sans aucun doute le truc un des trucs les plus motivant qui me soit arrivé.

Quels ressources ou outils avez-vous trouver les plus utiles quand vous avez commencé ?

Le podcast “automatiser ma petite activité” est GENIAL. Les tutoriels Youtube pour apprendre à utiliser WordPress et Photoshop. ODesk.com pour externaliser et gérer la valeur ajoutée.

Quelles ont été vos plus grosses erreurs, ou plus grosses pertes de temps ou d’argent ?

Attendre que les choses soient “parfaites” avant d’aller plus loin. Nous avons été absents du marché pendant des mois parce que nous n’arrêtions pas de perfectionner le site internet. J’ai finalement réalisé que rien n’était jamais parfait, et que la plupart des problèmes s’imposent d’eux même.

Quelles ont été les leçons clé apprises, point de vue marketing ou fabrication ?

Un service client rapide, positif, et courtois n’a pas de prix. J’ai eu énormément de succès en envoyant des codes de réduction personnalisés à toute personne qui m’envoyait une question par email. Par exemple, si je recevais un email d’Amber avec une question, je lui disais dans la réponse qu’elle pouvait utiliser le code “Amberestgéniale” pour avoir 10€ de réduction. C’est un petit peu de travail en plus, mais ça vaut le coup.

Si vous avez utilisé un fabricant, comment l’avez-vous trouvé ? Quels sont vos suggestions pour ceux qui n’ont pas encore votre expérience ?

J’ai utilisé thomasnet.com pour contacter des dizaines de fabricants dans tout le pays. J’en ai trouvé un qui était du coin et nous avons pu nous rencontrer. Il a adoré mon idée et le courant est bien passé. Mon budget de départ était très faible, mais j’ai réussi à l’amener à développer et à fabriquer pour la plus petite commande qu’il n’ait jamais eue. Il était content de le faire, ce qui ne serait jamais arrivé si nous n’avions pas pu nous rencontrer en face à face.

Des conseils pour les relations publiques ? Médias, utilisateur connus, ou associations entre entreprise, etc ? Comment avez-vous fait ?

J’ai essayé de contacter des journaux locaux, en essayant de tourner l’histoire d’une manière intéressante pour eux (par exemple : “un étudiant local trouve un moyen créatif de payer ses études”). Toujours pas de preneurs, mais je continue mes efforts.

Ou avez-vous enregistré votre nom de domaine (URL) ?

http://godaddy.com

Ou avez-vous décidé d’héberger votre domaine ?

http://godaddy.com

Si vous deviez tout recommencer, que feriez-vous différemment ?

J’irai plus vite. Je pense que j’aurais pu gagner 6 mois si j’avais eu le courage de prendre certaines décisions et de passer à l’action, au lieu d’attendre que tout se s’emboite parfaitement.

Quel est la suite pour vous ?

Mon prochain gros objectif est d’essayer de faire atterrir mon produit sur les étagères des grandes surfaces

La compagnie est encore jeune et je lui vois un avenir brillant. Le mois dernier à été le premier avec plus de 750 E de revenu, et en continuant mes efforts avec Adwords et l’optimisation des moteurs de recherche, ces résultats ne pourront que progresser.

“ClockSpot” de Jason Ho

Décrivez votre muse en 1 à 3 phrases.

Clockspot est un outil de suivi de présence des employés, accessible depuis internet, et conçu pour des chefs d’entreprise. Les salariés peuvent pointer depuis n’importe quel ordinateur ou téléphone. Les managers peuvent ensuite vérifier les feuilles de présence instantanément sur le net.

Quel est le site web de votre muse ?

http://www.clockspot.com

 Combien vous rapporte actuellement votre muse tous les mois (en moyenne) ?

Plus de 20 000 € par mois

Combien de temps cela vous a-t-il pris pour générer ce revenu, à partir du moment où vous avez eu l’idée ?

12 mois

Comment vous êtes-vous décidé pour cette muse ?

J’ai eu l’idée de Clockspot car mes parents avaient besoin d’un outil pour suivre la présence de différents salariés dans différents bureaux. En bon geek, je les ai convaincus qu’ils ne devaient pas acheter de pointeuse physique, mais à la place attendre que je leur fasse un moyen de contrôle simple sur internet. Trois jours plus tard, j’avais un prototype grossier, mais qui fonctionnait.

Quelles idées avez-vous eues, avant de les rejeter, et pourquoi ?

J’ai créé un site internet social de questions/réponses appelé Qaboom.com (prononcez “Kaboom”) juste après la fac. Ça n’a pas fonctionné pour de nombreuses raisons : des conflits entre les partenaires, des difficultés à tout mettre en route, etc. j’ai beaucoup appris, mais je devais arrêter et aller de l’avant.

Je me suis impliqué dans quelques idées/ projets de start-up après ça, et j’ai finalement eu l’idée de Clockspot. Je m’en occupe depuis.

Quels ont été les moments décisifs, ou les moments où vous vous êtes dit “A-ha!” ? Comment sont-ils arrivés ?

La semaine de 4 heures a vraiment déclenché quelque chose en moi. Mon entreprise grandissait rapidement, et j’avais une liste toujours plus longue de choses à faire. Je travaillais plus de 80 heures par semaine, aux dépens de tout ce qui m’entourait : mes relations, ma vie sociale, mon corps… Étant un perfectionniste, je n’étais pas du tout disposé à déléguer des taches à qui que ce soit sauf à moi-même.

 J’ai décidé d’externaliser le service client après avoir lu le livre, surtout le chapitre “l’art de laisser les mauvaises choses se produire”. L’avantage le plus évident était que je n’avais plus à répondre aux emails ou au téléphone moi-même. En revanche, ce qui m’a surpris, c’est que ça a vraiment augmenté mon attention et ma productivité, ce qui s’est avéré beaucoup plus rentable que ce que me coutait l’externalisation (environ 20/30 heures /semaine)

 Comme je ne devais plus gérer les clients directement, j’avais les idées plus claires et je pouvais prendre de meilleures décisions sur la direction générale du produit. Tous ceux qui ont une start-up peuvent probablement se retrouver la dedans : c’est vraiment difficile de dire “non” à un client quand vous n’en avez pas beaucoup. Je voulais leur faire plaisir à tous, et conquérir tous les clients potentiels. J’avais cette liste sans fin de fonctionnalités à ajouter. J’ai fini par jeter cette liste et par décider de ne me concentrer que sur les 5 points les plus importants.

Externaliser le service client a été l’impulsion vers ma semaine de 4 heures. J’ai délégué toutes les taches qui ne faisaient pas partie du noyau de l’entreprise, déménagé à Taïwan, et passé les deux années suivantes à voyager en Asie et en Amérique du sud, ne travaillant que 4 heures par mois pendant que mon entreprise continuait de grandir. “A-ha” est un euphémisme.

 Quelles ressources ou outils avez-vous trouvées les plus utiles quand vous avez commencé ?

J’ai lu beaucoup de livres. Environ 1 toutes les deux semaines. Je n’avais pas d’expérience ni de mentor, je devais donc apprendre beaucoup par moi-même.

 Les livres qui m’ont le plus influencés sont :

1) La semaine de 4 heures, de Tom Ferris

2) Crossing the chasm, de Geoffrey A. Moore

3) La terre est plate, de Thomas Friedman

Maintenant que j’ai déménagé dans la silicone vallée, mes meilleures ressources sont des entrepreneurs talentueux

Quelles ont été vos plus grosses erreurs, ou plus grosses pertes de temps ou d’argent ?

J’ai expérimenté plusieurs types de publicité : les journaux, les magazines, et j’ai même engagé une entreprise pour faire du démarchage par téléphone. Tout ça a été un gros gaspillage d’argent, mais je ne considère aucun comme étant des erreurs… à moins que je ne le refasse!

Ma plus grosse erreur a été d’essayer d’économiser de l’argent sur l’hébergement. J’avais un budget spécifique quand j’ai commencé, et je ne me suis jamais dit que je devais changer jusqu’à ce que mon serveur se plante un jour. Ils ont mis 8 heures pour régler la panne, après que j’ai passé des heures au téléphone avec l’entreprise d’hébergement et après avoir été transféré un bon millier de fois. J’ai perdu 15% de ma base de client cette semaine.

Clockspot est maintenant hébergé sur Rackspace. Ca nous coûte un bras et une jambe, mais notre service est solide maintenant. Serveurs finaux performants, scans de sécurité journaliers, etc. Nous n’avons jamais eu de panne depuis que nous sommes chez eux.

Quelles ont été les leçons clé apprises, point de vue marketing ou fabrication ?

Gardez une trace de tout. Testez tout avec la méthode A/B. Je suis constamment surpris d’à quel point les choses sont différentes de ce que je pensais.

Il faut toujours, par exemple, surveiller la performance de vos mots-clés, du premier au dernier. J’ai eu l’habitude de payer pour le mot-clé “time clock” parce qu’il générait beaucoup de trafic, et qu’il amenait pas mal d’inscriptions. Enfin, jusqu’à ce que je commence à surveiller les activations de comptes (quand quelqu’un qui s’est inscrit devient un client payant) et que je réalise que “time clock” ne convertissait rien du tout, comparé au mot-clé “online time clock”. Ce mot générait beaucoup moins de trafic, mais il convertissait beaucoup plus que “time clock”

Si vous surveillez suffisamment de données, vous serez capable de savoir combien rapporte chaque action de vos visiteurs. Par exemple, je sais qu’un client qui a fait une recherche avec “online time clock” et qui a signé pour notre newsletter a X% de chance de s’inscrire et que cela va convertir Y% du temps. Ce qui se traduit par Z€ de revenu par mois.

Si la croissance mensuelle de Clockspot se mettait à fluctuer, je saurait exactement quelle en est la cause.

Ou avez-vous enregistré votre nom de domaine (URL) ?

http://www.godaddy.com

Ou avez-vous décidé d’héberger votre domaine ?

http://www.rackspace.com

Si vous avez utilisé un webmaster pour faire votre site, comme l’avez-vous trouvé ?

Je suis à la fois le designer et le développeur.

Si vous deviez tout recommencer, que feriez-vous différemment ?

Je quitterai la fac pour lancer Clockspot plus tôt! Je plaisante, juste au cas où maman et papa liraient ça…

Honnêtement, rien. J’ai tendance à ne pas écouter les bons conseils, ce qui me pousse à essayer et à me planter. Ensuite, je divulgue les mêmes bons conseils. Mais au vu des résultats, je ne regrette vraiment rien.

Quel est la suite pour vous ?

Pendant mes 2 ans de voyage, mes principales réalisations ont été :

1) Grimper l’Everest jusqu’au camp de base (ou il y a 50% d’oxygène en moins)

2) Faire la circonférence de Taiwan à vélo (1000 km)

3) Etre bénévole pour la reconstruction de Haïti.

J’ai fini par déménager vers la silicone vallée et je planifie de commencer des nouvelles activités, et de m’impliquer plus dans des actions humanitaires.

Objectif pour ma vie = loop { create_value(); have_fun(); }

Ceci est la traduction d’un Article publié le 11/12/2010 par Tim Ferris 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s